Skip to content

Ma rencontre avec un vaudou

juillet 5, 2010
by

#laprochainefoiscestlabouledecristal



 

Ma mère a toujours eu des idées étranges. Ce n’est pas tant le fait qu’elle se brosse les dents avec un dentifrice Weleda à pâte violette, qu’elle ne jure que par le bio, les oméga 4 et la bourrache et qu’elle considère qu’une salade de boulgour puisse facilement remplacer un bon plat de pasta qui me dérange. Non, ce qui me gène davantage c’est quand elle pique mes peignes pour les mettre derrière la télévision afin d’enlever les mauvaises ondes, qu’elle dispose des grenouilles à 3 pattes dans le salon pour porter chance et qu’elle décore les toilettes de fleurs rouges pour que l’énergie circule. Cette fois j’ai compris que mon père et moi ne pourrions rien faire, elle avait atteint le point de non retour. La maison était devenue le temple du Feng Shui et l’antre de la géobiologie. #yingetyangpower. On avait intériorisé la règle numéro 1 : c’est l’homéopathie qui soignera notre grippe et les fleurs de Bach qui élimineront tous nos soucis. On avait eu des difficultés à appliquer la règle numéro 2, mais on avait finalement cédé : on avait banni le saumon des repas car c’était supposé être « cancérigène », de même que les poivrons et les champignons de Paris car ils sont « souvent traités au dicophol et c’est dangereux ». Bon. Soit. Mais maintenant il fallait désormais intégrer la règle 3, celle qui consiste à dire que les énergies circulent davantage et mieux quand les portes se trouvent en face des fenêtres et qu’aucun mur n’entrave le passage des ondes positives. Cette règle impose notamment de casser tous les murs de la maison et de reconstruire les fenêtres en face des portes. #bienvenuschezlesweirdos « Maman, ceci est une intervention. Il est hors de question, mais vraiment, de tout péter pour permettre aux esprits de se sentir à l’aise dans notre salon ! »L’intervention a réussi en beauté, mon père et moi avons gagné la bataille, la règle 3 ne sera pas appliquée. Mais malheureusement pour nous, une règle 3 bis a vu le jour. Perturbée par sa défaite, ma mère a décidé que si nous nous opposions à cette superbe idée -qui est de foutre un grand coup de bulldozer sur notre maison, qui n’est quand même pas anodin- c’est que quelque chose devait clocher chez nous. Du coup, elle nous a pris un rendez vous chez un spécialiste en Feng Shui et en géobiologie pour qu’il nous démontre par A + B que là où le chat s’endort c’est un endroit maudit de la maison, que de ne pas dormir la tête au Nord entraine des troubles mentaux et que, si la porte d’entrée ne donne pas directement sur la fenêtre de la cuisine, alors la catastrophe approche. La grosse blague. « Maman, comment te dire… Mmmh… tu es folle à liée et je n’ai aucune envie d’aller voir ce charlatan, non mais ça va pas la tête ? En fait je n’ai pas trop envie d’aller à ce rendez vous et je crois que je n’irais pas et puis ça tombe vraiment mal car tu vois c’est le jour que j’avais choisi pour me faire les ongles alors tu comprends… Encore s’il me lisait les lignes de la main ou qu’il me présidait l’avenir ce serait drôle mais bon là il va se prendre pour Confucius et me parler de la rotation de la terre alors très peu pour moi… – Sérieux, il lit l’avenir ? Il fait des trucs avec des pendules et tout ? Ah mais ca m’intéresse plus déjà ça ! Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ?- Ce n’est pas un sorcier ? Ben oué je m’en doutais un peu… C’est un radiesthésiste-magnétiseur ? Maman, en fait ce que tu essaies de me dire c’est que c’est un mamadou blanc en gros ? – Bon ben si le rendez-vous est déjà pris…je ne vais pas le laisser perdre hein ? Bien sûr que je vais y aller ! Et puis ça a l’air de te faire tellement plaisir…Et c’est comme ça que j’ai rencontré le Elvis de la médecine parallèle, le King of the King des chakras et des auras. Ce fut riche en émotion, assez traumatisant et tellement improbable. Je ne suis pas de nature cartésienne mais je ne suis pas pour autant une adepte du paranormal. Je crois dans les lipides et les effets négatifs du nutella mais je ne pense pas que Jacques Villeret soit vraiment arrivé en soucoupe volante sur le tournage de la soupe aux choux. Je n’ai jamais eu d’ami imaginaire mais je crois en la réincarnation des animaux, ma prof de sport était d’ailleurs une ancienne hyène et mon boulanger se transformera sûrement en porc. Je ne crois pas aux esprits mais j’ai toujours refusé de les invoquer, on ne sait jamais. Contrairement à ce à quoi je m’attendais, il n’y avait pas de dents de requins, ni de peaux de caméléon séchées dans la salle d’attente. Juste une petite fontaine et un diffuseur d’huiles essentielles. Et des dizaines de diplômes punaisés aux murs : maitre en géo-biologie, Maitre Reiki, Formateur en relaxologie… C’est écrit où qu’il est vaudou le Monsieur? Et pourquoi ce n’est pas écrit qu’il peut jeter des sorts ? Ca se trouve il pourrait me faire un filtre pour envouter Julian Brugier et le faire tomber fou amour…

« Mademoiselle, bonjour ! Enchanté, je suis Monsieur Mamadou* (*le nom a été volontairement changé). Veuillez me suivre s’il vous plait. Allongez-vous sur cette table et fermer les yeux s’il vous plait ». Bon. La séance a duré 45 minutes. Quand j’ai rouvert les yeux j’avais 25 petites pierres en formes de triskèles sur moi, une lumière rouge sur les jambes, un pendule qui tourbillonnait au-dessus de mon ventre et les mains chaudes (bouillantes plutôt) du sorcier, euh pardon, radiesthésiste sur mes épaules.

« Ne bougez pas, je suis en train de vous ré-énergétiser, vous étiez vraiment faible, vous avez passé des moments difficiles ces derniers mois ? Beaucoup de stress ? Des examens ? Votre taux de moral est beaucoup trop bas pour votre âge, aérez-vous, marchez, écoutez les petits oiseaux !!- Euh ben oui effectivement c’était un peu dur le boulot mais…je pensais que…enfin pour moi tout va bien !- Non, non, tout ne va pas bien.- Ah. – Et ça vient d’où votre manque de confiance en vous ? – De quoi ? Pardon ? Quel manque de confiance en moi ? – Je l’ai vu, votre taux est largement inférieur à celui exigé, il faut que vous preniez confiance en vous. – Euh…- Et j’ai aussi détecté un excès au niveau de la nourriture. J’ai vu que c’était davantage les sucreries que la charcuterie alors on y va mollo sur le chocolat ok ?- Mais ? Comment vous savez ça? Bon… ok….- Et sinon beaucoup de maux de tête n’est ce pas? – …Oui effectivement…et des vertiges aussi…- Ben oui j’allais vous le dire, votre aura était décalée, c’était normal que vous ayez des vertiges, je l’ai remise droite, tout est arrangé.- Quoi ? Mon aura ? Mais vous la voyez, la touchez ? – C’est mon métier mademoiselle. Je peux même vous dire sa couleur. – …- Si elle était grise vous mourriez sous peu, mais rassurez vous, elle ne l’est pas ah ah.- (rire nerveux). Tant mieux alors. – Et vous avez 3 chakras fermés, il faut que je vous aide à les ré-ouvrir.- Ah oui, comme Arielle Dombasle dans Un indien dans la ville ? Ah ah (blague vaseuse)- …. (non réceptivité de Monsieur Mamadou à mon calambour).- Mais sinon tout va bien, vous avez un cœur sain, au sens propre comme au sens figuré. C’est tout à votre honneur. – Oh. (joues rouges) »

Et le débriefing a continué. Je suis restée allongée encore 10 bonnes minutes à me faire injecter des « boules d’énergies » pendant qu’il me décrivait mes problèmes psychiques et physiques. Il est tombé juste à chaque fois. C’était assez déstabilisant. La rationnelle qui est en moi dira que mes cernes sous les yeux et mon petit ventre gonflé lui ont indiqué ma fatigue et ma gourmandise mais pour les autres choses je n’ai aucune explication…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :